Publié : 15 mars 2013

Le métier à risque des perchistes de remontée mécanique

Le perchiste participe à la mise en service et à l’entretien de la remontée. La dimension sécurité de ce métier est primordiale, c’est pour cela qu’il y a bien un risque. Il veille à l’état de marche des installations. Le plus souvent c’est également lui qui contrôle les billets ou forfaits qui permettent aux skieurs d’utiliser le domaine skiable. Il distribue la perche du téléski en veillant à la bonne position du skieur sur le siège. Il intervient en premier en cas d’incident en éteignant tout le fonctionnement de la machine qui peut parfois prendre beaucoup de temps.
Pour effectuer les opérations d’entretien, il peut être amené à jouer les acrobates. En cas de problème, sa participation aux opérations d’évacuation est évidemment requise.

Ce métier est un travail saisonnier, les perchistes doivent soit avoir le CAP transport par câbles et remontées mécaniques, ou le bac pro maintenance des systèmes mécaniques automatisés.
Un perchiste de remontée mécanique débutant gagne le Smic : 1425 € brut par mois. Des primes peuvent s’ajouter de même que des prestations en nature comme le logement.

De mon point de vue, j’aimerais bien faire ce métier de saisonnier à condition d’avoir un autre travail comme saisonnier en été.

Portfolio automatique :