Vous êtes ici : Accueil > "Histoire et Mémoire" > 4eB : la présentation de la République Tchèque > l’organisation administrative
Publié : 3 décembre 2013

l’organisation administrative

REPUBLIQUE TCHEQUE : l’organisation administrative (régions , municipalités)

• DONNEES GENERALES

- données géographiques, économiques et démographiques
Superficie : 79 000 km2
Nombre de régions : 14
Entrée dans l’UE : 2004
PIB : 114 milliards euros
Population : 10,3 M hab.
Nombre d’agents publics au sein de l’administration
centrale : 96 207 (dont 19 000 au sein du gouvernement)
- organisation administrative et politique
La République Tchèque est un Etat unitaire.
Au niveau décentralisé, les 14 régions disposent de compétences en matière de budget, d’enseignement secondaire, de transport, de santé et d’aide sociale notamment. Les 6 240 communes gèrent, entre autres, les questions d’agriculture, d’enseignement primaire et de logement et de transport public.


• LA FONCTION PUBLIQUE -.

- droits et obligations
Les droits et devoirs de l’ensemble des employés sont consignés dans le Code du travail. La République Tchèque est un des rares pays où le personnel de l’Etat n’a pas un statut différent des salariés du secteur privé.
Des devoirs supplémentaires pour certaines catégories d’agents sont prévus par des textes législatifs (loi de 2002 pour les agents des collectivités territoriales)
Les agents doivent respecter la loi, oeuvrer pour l’intérêt général et rester impartiaux. Les agents de l’Etat comme ceux des collectivités sont par ailleurs soumis à un devoir d’obéissance hiérarchique.
Les agents publics bénéficient du droit à congés, de la possibilité de recevoir des indemnités en cas de licenciement et peuvent contester les sanctions imposées par leur supérieur hiérarchique. Les agents disposent du droit de grève et du droit syndical, mais l’exercice de ces droits demeure difficile.

• Dialogue social

Le dialogue social est basé sur des réunions tripartites, entre les syndicats (notamment le Czech-Moravian Confederation of Trade Unions, CMKOS et l’Association des syndicats indépendants, ASO), et l’Etat, représenté par le Conseil économique et social.
Les négociations portent essentiellement sur les conditions de travail, la rémunération, la modernisation du système de sécurité sociale, l’égalité des chances et la formation.
Le résultat des négociations peut être un accord contraignant pour les parties ou une simple déclaration politique.
.


• Les 14 régions tchèques

(Entre parenthèses figure le nombre de membres du Conseil régional)

- Prague (70)
- Bohème centrale (65)
- Ceske Budejovice (55)
- Plzen (45)
- Karlovy Vary (45)
- Usti nad Labem (55)
- Liberec (45)
- Hradec Kralove (45)
- Pardubice (45)
- Jihlava (45)
- Brno (65)
- Olomouc (55)
- Zlin (45)
- Ostrava (65)

Portfolio automatique :