Vous êtes ici : Accueil > "Histoire et Mémoire" > 4eB : célébrités allemandes > Artistes allemands : Ludwig Dettmann et Adolf de Meyer
Publié : 8 avril 2014

Artistes allemands : Ludwig Dettmann et Adolf de Meyer

Adolf de Meyer :

(Baron) Adolf De Meyer est un photographe d’origine allemande, il est né le 1er septembre 1868 dans le 16e arrondissement de Paris et est mort le 6 janvier 1946 à Los Angeles en Californie. Au cours de sa vie, il utilise différents noms comme « Meyer-Waston », « Von Meyer », etc.
Il a commencé ses débuts en prenant des cours privés de dessin et de peinture par Claude Monet. Il se spécialise dans la photographie de portraits. Il réalise aussi de nombreux portraits de nature morte. En 1921/1922, il revient à Paris pour devenir chef de photographie du magazine « Haerper’s Bazaar ». En 1934, un nouvel éditeur prendra la place d’Adolf, ce qui mettra fin à sa carrière.

Ses œuvres :

• Aïda, jeune fille de Tanger
• Portrait du roi Edward VII, 1904, conservé à la National Portrait Gallery à Londres
• Camera Work Oct. 1912 : A street in China
• Nijinski dans le rôle du Faune (album L’Après-midi d’un faune)
• Nijinski dans le rôle du Faune tenant une grappe de raisin (album L’Après-midi d’un faune)
• Nijinski couché (album L’Après-midi d’un faune)
• Nijinski et une danseuse (album L’Après-midi d’un faune)
• Danseuse et Nijinski (album L’Après-midi d’un faune)
• Nijinski de profil, tenant un voile (album L’Après-midi d’un faune)
• Nijinski et six danseuses (album L’Après-midi d’un faune)
• Nijinski à mi-corps (album L’Après-midi d’un faune)
• Quatre danseuses et Nijinski (album L’Après-midi d’un faune)
• Nijinski et une danseuse (album L’Après-midi d’un faune)
• Nijinski, visage de profil (album L’Après-midi d’un faune)

Ludwig Dettmann :

Ludwig Dettmann est un peintre allemand reconnu qui fut directeur de l’académie des arts de Königsberg, il est né le 25 juillet 1865 à Adelby près de Flensbourg et est mort le 19 novembre 1944 à Berlin. Il débute en tant qu’illustrateur, puis sous l’influence de Max Liebermann il devient peintre de paysages en utilisant l’huile ou l’aquarelle. Il est nommé peintre militaire de la guerre 1914-1918, il participe à des expositions sur l’armée et la marine. Il représente beaucoup d’officiers généraux et des scènes de batailles. Après la guerre, il quitte l’académie pour s’installer à Berlin en 1919. Il illustre aussi des ouvrages. Il peint des paysages, des scènes paysannes et des portraits de pêcheurs.

Ses œuvres :

• Aussaat, Gemäldegalerie, Dresde (Blé en herbe)
• Frühling in Grunewald, Nationalgalerie, Berlin (Printemps à Grunewald)
• Der Verlorene Sohn (Le Fils prodigue)
• Heilige Nacht (Sainte Nuit)
• Landarbeiterbegräbnis, Staatlisches Museum, Schwerin, 1892 (Tombe paysanne)
• Fischerfriedhof, Nationalgalerie, Berlin, 1902 (Cimetière de pêcheur)
• Friesischer Gesang, 1903 (Chant frison)
• Sonnenuntergang, 1905 (Coucher de soleil)
• Wäscherinnen am Gardasee, 1905 (Lavandières au lac de Garde)
• Friesische Frauen verlassen den Kirchhof, 1905 (Paysannes frisonnes quittant le cimetière)
• Bauernhof aus Sylt, 1931 (Ferme à Sylt)
• Schwere Landung (Le Difficile acostage)