Publié : 12 avril 2014

Sauvetage du court pendu.

JPEG - 5.1 Mo
Sauvetage du court pendu.

Vendredi 11 avril 2014, les écodélégués de l’équipe pomologie, assisté de monsieur Gaumont et monsieur Bourlier, sont venus au secours du court pendu.
Ce pommier est nommé ainsi à cause de son pédoncule court s’attachant au fruit.

  • La première opération a été de dégagé les racines charpentières afin de voir quel était la cause de la taille anormalement petite du pommier par rapport aux autres qui ont pourtant été planté à la même époque. De plus son port était instable.
  • La deuxième étape était assez cruciale : en effet, elle déterminait le sort de l’arbre. Fallait il le garder ou bien au vu de son état fallait il l’éliminer ?...suspens insoutenable.
  • Il s’est avéré en dégageant bien les racines qu’il ne souffrait apparemment pas d’une maladie parasite ou de l’usure par des rongeurs type campagnol. Il était seulement mal ancré dès le départ.
  • L’opération suivante consistait à renforcer son port grâce à son port face au vent dominants d’Ouest.
  • Après avoir enfoncé solidement le tuteur, il suffisait de le fixer à l’aide d’un collier.
  • Enfin pour éviter tout insecte parasite, des plants de ciboulette prélevés dans le jardin médiéval ont été planté au pied de l’arbre. En effet la ciboulette est un très bon répulsif à insecte.
JPEG - 40.8 ko
Le diagnostic.
JPEG - 34.4 ko
S’unir pour la sauvegarde du court pendu.
JPEG - 37.8 ko
Le tuteur est orienté à l’Ouest.
JPEG - 39.5 ko
Stabiliser sans tasser.