Vous êtes ici : Accueil > "Histoire et Mémoire" > Les cérémonies internationales de commémoration de la libération du camp de (...) > Visite du camp central de Mauthausen, le samedi matin
Publié : 17 juin 2015

Visite du camp central de Mauthausen, le samedi matin

Le camp central de Mauthausen :

Le camp central de Mauthausen est un camp de concentration situé en Autriche. Les déportés y sont emmenés dans ce camp pour y être triés et ensuite être renvoyés dans différents kommandos. Il y a différentes parties : la cour des garages, le mur d’accueil, la place d’appel, les douches, les baraques, la quarantaine, le bunker (chambre à gaz, prison, crématoire)

La cour des garages est utilisée par les SS pour ranger leurs camions.

Le mur d’accueil est le mur où les déportés sont entassés à leur arrivée et attendent des heures le long de ce mur.

La place d’appel sert aux SS pour qu’ils effectuent l’appel des déportés pour savoir qui étaient présents et connaître le nombre de vivants et de morts. L’appel était fait matin et soir, il pouvait durer des heures et des heures par n’importe quel temps. Les déportés devaient connaître leur matricule en allemand par coeur sinon ils étaient battus, parfois à mort.

Ensuite, les SS envoyaient les déportés à la désinfection. D’abord ils se font raser (afin d’éviter les poux, fléau du camp) le corps entier, un seul rasoir été utilisé pour tous les déportés puis ils sont envoyés à la douche pour se faire désinfecter pour être au maximum propre. Ils se faisaient désinfecter avec des pesticides très agressifs pour la peau (utilisé dans les poulaillers, le grésyl). Les vêtements des déportés étaient envoyés au « nettoyage » dans une grande cuve pour y être chauffés à l’eau bouillante : la désinfection.

Les baraques servaient aux déportés pour dormir, ils étaient 200 dans une pièce, ils avaient une couverture pour 5. Ils étaient serrés comme des sardines, ils avaient même les pieds de leurs voisins dans la tête.

La quarantaine servait à entasser les déportés qui venaient d’arriver avant de les affecter à un commando (Gusen, Melk, Ebensee par exemple...).

Dans le bunker, il y avait 3 pièces différentes. La 1ère est la chambre à gaz qui servait à gazer les déportés, la 2nde la prison où ils étaient enfermés et la 3ème était le four crématoire pour les corps des déportés morts. Nous avons aussi traversé la morgue et le laboratoire des expériences médicales.

Louise et Angélique.