Publié : 3 février 2016

Les engrais permettent de compenser les...

- Les engrais permettent de compenser les carences ou les pertes en éléments nutritifs d’un sol dues aux cultures ce qui permet de nourrir et de stimuler la croissance des végétaux.
Les engrais contiennent principalement les éléments nutritifs azote (N), phosphore (P) et potassium (K)
.
Une utilisation excessive d’engrais contribue à la pollution de l’eau des fleuves, des lacs et des nappes phréatiques. Cette pollution modifie l’équilibre biologique des milieux aquatiques et peut être toxique pour la santé humaine.

Aujourd’hui, les produits de synthèse (c’est à dire issus de l’industrie chimique) dominent très largement le marché. Cependant, en réponse à la forte demande émanant des consommateurs, les fabricants et les vendeurs mettent de plus en plus en avant des produits qualifiés de "bio". Et si certains sont connus depuis "la nuit des temps" (guano marin...), d’autres sont apparus beaucoup plus récemment. La mention engrais est réservée aux produits comportant au minimum 3% de N, P, K. De fait, ces produits assez "concentrés" n’améliorent pas la structure du sol : ils sont faits pour nourrir les végétaux.

"Dans le registre de la protection de la nature, Jean-Pierre Girod le président du parc a également souligné la relance du golf de Jumièges, aujourd’hui à l’équilibre. Depuis peu, cet « éco-golf » est traité au moyen d’engrais à base d’algues."

Publié le 28/01/2016 par le Paris Normandie

Les algues marines sont-elles un bon engrais ?
Les algues rejetées par la mer sont des végétaux au même titre que ceux qui poussent sur terre. Elles peuvent donc être utilisées comme amendement du sol pour l’enrichir en matière organique, et secondairement en éléments minéraux, comme le ferait un compost de déchets verts par exemple. Historiquement, c’était d’ailleurs une pratique habituelle sur les côtes bretonnes, dans les zones maraîchères.
Intempéries

Utilisées brutes, ces algues peuvent, néanmoins, être plus ou moins salées car recouvertes d’eau de mer. Dans ces conditions, elles doivent être soumises aux intempéries durant quelques semaines avant d’être épandues et mélangées superficiellement au sol.

Les algues brunes, comme les ficus ou les laminaires, contiennent des oligo-éléments (cuivre, manganèse, ...), du potassium mais peu d’azote. Après cet épandage, il faut donc poursuivre normalement une fertilisation azotée de la culture avec un engrais organique, comme de la corne broyée par exemple.

Publié le 23/08/2015 par le Figaro

Portfolio automatique :