Vous êtes ici : Accueil > "Histoire et Mémoire" > Projet 2016 sur la mémoire de la déportation politique. > Affectation dans des kommandos du camp de Mauthausen
Publié : 7 mai 2016

Affectation dans des kommandos du camp de Mauthausen

Il part de Compiègne le 20/04/1943 et arrive en Autriche, près de Linz à Mauthausen le 22/04/1943 au camp central.Il obtient le numéro de matricule 28.039. Comme tous les détenus, il va connaître l’attente, le rasage, la désinfection au crésyl (puissant insecticide), le port de l’uniforme avec le triangle rouge affublé du F pour signifier son statut de déporté politique français puis la mise en quarantaine.
Environ 4 mois après, il est affecté, à un 1er Kommando : Wiener Neustadt le 08/08/1943 et 3 mois après il et affecté à Schlier-Redl Zipf le 13/11/1943. Il est renvoyé au camp central à l’infirmerie ( Camp des malades ). Le 07/02/1944 il est sélectionné pour l’extermination à Hartheim.

Wiener Neustadt est composé de l’usine Rase Werke à 50 kilomètres au Sud de Vienne. Sa première création date du 8 août 1943, 1200 détenus arrivent du K.L. Mauthausen.Après les violents bombardements alliés, le camp est évacué le 17 novembre 1943.
Sa 2ème création date du 5 juillet 1944, 697 détenus venant du K.L. Le camp est toujours implanté dans le Serbenhalle.
Le camp est évacué le 1er avril 1945, l’armée soviétique menaçant Vienne.

Kommando de Redl Zipf

Camp annexe du camp de concentration de Mauthausen situé à Redl Zipf.
Les caves d’une brasserie se révèlent être le lieu favorable pour l’implantation d’une usine secrète pour la production de comburant pour les fusées V2.
Les conditions de survie des détenus sont extrêmement rudes à cause du froid, de la faim permanente, des coups des kapos pour accélérer les cadences afin de mener à terme la construction de cet ensemble. L’effectif maximum du camp sera de 1500 détenus mais plus de 4200 passeront dans ce lieu. Aux 267 détenus décédés ou abattus, il convient d’ajouter les 2500 camarades envoyés vers Hartheim ou Ebensee pour être exécutés. Le camp sera évacué le 3 mai 1945, une partie des détenus et des malades sont transportés en camion. Les détenus latins doivent rejoindre à pied le camp d’Ebensee, distant d’une soixantaine de km. Des détenus s’évadent lors de la marche forcée.

Documents d’archives fournis par Amicale de Mauthausen ,Paul le Caër – Bob Sheppard, la liste de transfert du 7 février 1944, la carte des kommandos auxquels a été affecté Lucien pendant toute sa déportation, une photographie de Wiener Neustadt, de Redl-Zipf et une photo d’archive de Mauthausen, baraquements côté place d’appel..

Portfolio automatique :

Documents joints