Vous êtes ici : Accueil > "Histoire et Mémoire" > Histoire et « mémoire » d’un héros anonyme. Conférence de J.F Naizot "sur les pas (...)
Publié : 21 avril 2017

Histoire et « mémoire » d’un héros anonyme. Conférence de J.F Naizot "sur les pas d’Eugène" 31 mars 2017

Le vendredi 31 mars les classes de 3B,3C et 3D ont assisté à une conférence de Jean François Naizot un écrivain montfortais auteur d’un roman, en 2016 sur la vie de son grand-père, né en 1896, qui s’intitule "Dans les pas d’Eugène" éditions de l’Escargot savant. Soldat de la guerre de 14-18 et résistant de la seconde Guerre mondiale, Eugène est décoré de la croix de guerre et de la légion d’honneur pour son engagement de résistant en tant que directeur adjoint du mouvement "Ceux de la libération de la Côte d’Or". Il est arrêté le 30 août 1943 à Dijon et meurt à Hradistko en République Tchèque, en 1945 lors d’une marche vers son kommando de travail 8 jours avant la libération du camp.Jean François Naizot nous a raconté la vie de son grand-père et surtout de sa déportation.Il a reconstitué son parcours depuis son arrestation jusqu’au retour à Dijon de son corps.M. Naizot a projeté les lettres échangées par ses grands-parents et des photos des différents camps d’Eugène (Compiègne, Buchenwald, Flossenburg, Hradistko).
Les questions ont été nombreuses : pourquoi a-t-il été arrêté ? Connaissez-vous la personne qui l’a dénoncé ? Comment avez-vous retrouvé les documents d’archives ?Des discussions à propos du très jeune âge des SS à la fin de la guerre, leur endoctrinement.
Les élèves ont pu remarquer les nombreuses similitudes dans le parcours d’Eugène avec celui de Lucien Farcy (même classe d’âge, mêmes circonstances d’arrestation parès dénonciation et fin tragique) et d’Henri Ledroit, résistants dont les élèves ont reconstitué le parcours de résistant déporté. Seuls les noms des camps changent. La réalité de l’enfer concentrationnaire est sensiblement la même.

Compte-rendu de Valentin Delamotte, complété par Mme Lesage.

Portfolio automatique :