Publié : 7 juillet 2017

Passeur de mémoire

Henri Ledroit, « passeur de mémoire »

Henri Ledroit est un combattant et résistant de la 2éme guerre mondiale. Il fait partie de L’ANACR=l’Association Nationale des Ancien Combattant et Résistant.
Il a donc demandé de faire partie des anciens déportés qui apportaient leur témoignage dans les établissements. Pour Henri Ledroit, c’est une façon de se sentir utile et de transmettre cette mémoire pour que ça ne se reproduise plus.

Henri a témoigné pour la première fois en 2001 au lycée régional professionnel et technique privé, un lycée qui accueille des élèves en retard scolaire.
Henri s’entend bien avec le collège intercommunal des Bordes car c’est à côté de chez lui.
Il a témoigné dans plusieurs lycées et collèges notamment dans le collège de Sully-sur-loire et 7 fois à Meudon.

En 2010, Henri s’est rendu au collège Marcel Marceron de Montfort-sur- Risle, il a alors témoigné auprès de tous les élèves de 3e. Et en mai 2010, il a accompagné une cinquantaine d’élèves qui a participé aux cérémonies internationales de commémoration de la libération du camp de Mauthausen.
Durant cette dernière année il a fait 3 voyages à Mauthausen.

Henri Ledroit a témoigné jusqu’en fin janvier 2012. Il est décédé en mai 2013.
Voici ce que dit Henri sur l’importance de témoigner :

« Il est très important de témoigner car il nous faut assurer le flambeau de la mémoire. Il ne faut pas que les jeunes se laissent entraîner dans une utopie meurtrière de l’homme supérieur. Nous sommes tous semblables. Il nous faut demeurer vigilant » martèle Henri Ledroit, que la situation politico-économique mondiale inquiète.
Un moral très fort à toute épreuve - « Ils ont eu la graisse, ils n’auront pas les os » - lui ont permis de réchapper des camps de la mort.
Un serment de fidélité et de mémoire à l’amicale des anciens de Mauthausen le conduisent depuis 30 ans sur les routes de France à la rencontre des jeunes génération.

Voir en ligne : Passeur de mémoire

Portfolio automatique :