Vous êtes ici : Accueil > Matières > SVT > La communication nerveuse > ASSR et danger sur le système nerveux
Publié : 8 mars

ASSR et danger sur le système nerveux

Le système nerveux, composé des centres nerveux, de nerfs, d’organes récepteurs (ou sensoriels) et effecteurs, permet à notre organisme de percevoir l’environnement qui nous entoure et de réagir. Mais le fonctionnement de notre système nerveux peut être perturbé dans certaines situations (fatigue) et par la consommation ou l’abus de certaines substances.

Comment certaines substances comme l’alcool et les drogues peuvent-elles modifier le fonctionnement de notre système nerveux ?

Consignes : réaliser un panneau spécial sécurité routière en réalisant un tableau de prévention à partir des situations en ligne (lien preventionroutiere ) et des documents proposés.

  • La première ligne désignera la substance absorbé
  • La deuxième ligne indique le danger/le risque sur le comportement du conducteur
  • La troisième ligne expliquera par un schéma les conséquences possibles d’une situation à risque.

L’alcoolémie est le taux d’alcool dans le sang et s’exprime très souvent en gramme par litre (g/L) ou milligramme par litre (mg/L) de sang.

Doc. 1 : Évolution du risque relatif d’accident en fonction de l’alcoolémie
Le document 1 montre que plus l’alcoolémie augmente, plus le risque d’accident fatal est important, que ce soit pour les « 15-19 ans » ou pour les « 30 ans et plus ». On constate, par ailleurs, que ce risque d’accident est plus élevé chez les jeunes pour la même quantité d’alcool consommée par rapport à une personne de 30 ans et plus. Cette différence est liée au développement du cerveau qui n’est véritablement achevé qu’après l’âge de 20 ans et qui semble donc plus sensible à l’alcool.

Doc. 2 : Influence de l’alcool sur le champ visuel

Doc. 3 : Influence de l’alcool sur l’activité neuronale

On constate qu’il y a très peu de zones colorées chez le sujet ayant consommé de l’alcool : son activité cérébrale est donc fortement diminuée. On peut en conclure que l’alcool entraîne une modification de la transmission des messages nerveux entre les neurones.

Doc. 4 : Pictogrammes d’avertissement sur les boites de médicaments

La notice de certains médicaments met en garde contre des effets secondaires, notamment les risques de somnolence. Ces notices sont classées selon 3 niveaux.
Un médicament a donc une influence sur le fonctionnement du système nerveux et la circulation des messages nerveux. Mal utilisé, il peut être considéré comme une drogue, en particulier les antidépresseurs.

Voir en ligne : preventionroutiere