Vous êtes ici : Accueil > Matières > SVT > Climatologie et météorologie > Il a neigé en Normandie ce lundi 30 avril 2018 !
Publié : 30 avril

Il a neigé en Normandie ce lundi 30 avril 2018 !

L’hiver peut donc revenir sans prévenir ! Moins de 10 jours après la vague de chaleur dans toute la France, le froid et la pluie sont de retour sur l’Hexagone.

Communiqué spécial - Alerte Orange
http://actualite.lachainemeteo.com/alerte-meteo/communique-special-vigilance-meteo.php

Et même la neige, donc, dans l’Eure ce lundi matin ! Alors que le département normand est toujours concerné par l’alerte orange pluie-inondations, comme le Calvados, la Seine-Maritime, la Somme, le Pas-de-Calais et le Nord, ses habitants ont découvert avec surprise que des flocons blancs commençaient à tomber du ciel !

Mais pourquoi a t il neigé ?

Bulletin météo du lundi 31 avril 2018

A toi de mener l’enquête à l’aide de ces données météorologiques !

Isobares lundi 31 avril 2018
dépression
Isobares

Ce qu’il te faut savoir :
pression : force exercée sur une surface
pression atmosphérique : force exercée par l’air ,son unité s’exprime en bar, pascal ou atmosphère

Si vous écoutez ou regardez les bulletins météo, vous saurez que la pression normale de l’air ambiant (pression atmosphérique) est d’environ 1 013 hPa (hecto-pascals), soit 101 300 Pa, donc 1,013 bar. Ceci correspond à un poids d’une masse de 10 t par m2 !

Cette pression, c’est le poids de l’air au-dessus de nous. Même si l’air est léger, l’atmosphère est quand même sacrément épaisse (une centaine de km) ; si l’on trace carré de un mètre de côté sur le sol, il y a au total 10 tonnes d’air situées au-dessus. Ceci explique la pression d’environ 100 000 Pa. Notre corps est lui aussi gonflé d’air, ce qui lui permet de supporter cette pression.

définition de dépression
différence entre dépression et anticyclone
expérience historique

Petites expériences amusantes pour comprendre la pression atmosphérique :

expérience historique
expérience 1
expérience 2

expérience 1 :
On peut mettre cette « force de l’air » en évidence de manière très simple : on remplit un verre d’eau jusqu’à ras-bord, on pose une feuiller dessus, et on retourne le verre. On constate que l’eau ne tombe pas, l’air exerce bien une force sur la feuille qui soutient l’eau.
expérience 2 : Les effets combinés de la pression atmosphérique et de la capillarité déforment le tissu de gaze et empêchent l’eau de s’écouler lorsque l’on retourne le récipient dans lequel on a versé de l’eau colorée.