Publié : 22 janvier 2009

La déclaration d’indépendance des Etats-Unis d’Amérique

La déclaration d’indépendance est un texte politique par lequel les treize colonies britanniques d’Amérique du Nord ont fait sécession du Royaume uni le 4 juillet 1776. Ce texte est marqué par l’influence de la philosophie des lumières. Entre 1776 et 1780, les États américains se dotent de constitutions écrites. La constitution de Virginie (juin 1776) affirmait des droits de l’Homme, dont plusieurs sont repris dans la Déclaration d’indépendance américaine : c’est la première fois dans l’Histoire qu’un texte constitutionnel énonce des droits universels et inaliénables (la liberté ; le bonheur). La constitution de Pennsylvanie (septembre 1776) instaurait l’objection de conscience et la tolérance religieuse. Les constitutions de cinq États sur treize évoquaient la nécessité d’une instruction publique.
À Philadelphie, après de nombreux débats, le Congrès continental adopta la Déclaration d’indépendance le 4 juillet 1776 : ce texte, dont l’auteur principal était Thomas Jefferson, représentait l’« acte inaugural de la nation américaine. » Son préambule, inspiré par les idées les Lumières, proclamait le droit à la liberté, à la vie et au bonheur pour les colons.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_am%C3%A9ricaine

Écrit par Cindy Desannaux et Romain Bénétier

Portfolio automatique :