Publié : 23 juin 2009

Emile Zola

Zola est un écrivain du XIXème siècle, il a écrit des livres comme « Germinal » (livre parlant de la vie des travailleurs des « fosses », les mines de charbon).
Il est né à Paris le 2 Avril 1840. Il est mort le 29 septembre 1902. Ses livres remettaient totalement en cause le gouvernement et ses manières de considérer la classe ouvrière. Un de ses articles de journal (« J’accuse ») lui valut un procès.

LA VIE D’ÉMILE ZOLA

Le père de Zola venait de Venise et sa mère de France. Comme il disait, il vivait de « sa plume plutôt mal que bien ». Il travailla à Hachette pendant quelques années. Il s’installa avec sa mère et sa femme dans un quartier retiré de Paris, « Les Batignolles ». Il se retira de quasiment toute la population pour se concentrer sur son travail d’écrivain. Zola ne participa pas à la guerre de 1870 (car il n’est pas mobilisable). C’est le 22 juillet 1872, par la signature du contrat qui le lie à l’éditeur Georges Charpentier, que commence véritablement sa carrière littéraire. La « Fortune des Rougon » (1871) est le premier ouvrage publié par Zola . Ce roman se passe à l’époque de Napoléon III.
« L’assommoir », publié en 1877, septième volume des Rougon-Macquart,a un succès phénoménal. C’’est une histoire en 20 volumes, qui traite de l’argent d’une famille dans les différents moments de l’époque.
Le milieu de la vie d’Émile Zola est un bon moment pour lui et sa famille, Émile marié, il déménage à différents endroits (comme Marseille, ou encore Bordeaux), plusieurs de ses livres se vendent bien.
Zola et ses enfants.
Le reste de sa vie est plus triste, elle se termine par l’affaire Dreyfus et ses contrecoups (voir l’article suivant).
Il décède suite à un problème de cheminée : il est asphyxié par du monoxyde de carbone. On soupçonne un assassinat, car la cheminée fut bouchée, les enquêteurs ne savent si c’est une main humaine qui l’a fait ou si celle d’une cheminée tout simplement mal entretenue. Des milliers de personnes assistèrent à ses obsèques.
Les obsèques de Zola.

ZOLA ET L’AFFAIRE DREYFUS

Le capitaine Dreyfus fut condamné, pour collaboration avec les Prussiens (nom des Allemands a l’époque) avec qui les Français étaient en guerre. En réalité, ce n’était qu’un stratagème pour le dégrader parce qu’il était juif. Indigné, Zola publia différents articles dans « le Figaro » et dans d’autres organes de presse. Pour Zola, le véritable coupable est le capitaine Esterhazy, qui fut acquitté à l’unanimité le 11 janvier 1898. Pour ses articles (comme « J’Accuse » où il accusait le gouvernement et le capitaine Esterhazy) et ses accusations, Zola fut condamné à un an de prison et 3000 francs d’amende. Il doit quitter la France le 18 juillet 1889.
ci contre l’article de Zola « J’accuse ».
LES DATES IMPORTANTES DE LA VIE DE ZOLA.
1840 : Naissance d’Emile Zola à Paris
1862 : Zola entre à la librairie Hachette comme employé pour devenir chef de la publicité deux ans plus tard.
1866 : Zola quitte la librairie Hachette.
1870 : Zola épouse Gabrielle-Alexandrine Melay, sa compagne depuis cinq ans.
1877 : Zola obtient son premier gros succès avec son roman « l’Assommoir ».

1889 : Zola découvre les joies de la paternité avec la naissance de sa fille Denise.
1891 : Zola devient à nouveau père d’un petit garçon : Jacques.
1897 : Zola publie son premier article en faveur de Dreyfus
1898 : Zola publie sa lettre ouverte au Président de la République : "J’accuse"
Zola quitte la France pour l’Angleterre afin d’échapper à sa condamnation d’un an de prison.
1899 : Zola rentre en France après l’arrêt de révision du procès Dreyfus.
1900 : Zola écrit trois articles à la mémoire de son père afin de répondre aux articles diffamatoires le concernant parus durant l’Affaire Dreyfus.
1902 : Emile Zola est retrouvé sans vie dans son appartement parisien suite à une asphyxie due au mauvais tirage de sa cheminée, bouchée par des pierres. Accident ou acte volontaire ?

Sources(textes et images) :

http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-emile_zola-1216.php

http://emilezola.free.fr/menu.htm
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/dreyfus/dreyfus-zola-anatole-france.asp
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e4/Emile_Zola_et_ses_enfants_Jacques_et_Denise.jpg
http://www.universalis.fr/encyclopedie/S184141/ZOLA_E.htm