Publié : 25 février 2010
Format PDF {id_article}

L’antisémitisme en france dans les années 1930

Dans les années 1930, l’antisémitisme (racisme envers les juifs), est déjà bien ancré en France (dès 1892 les premiers signes apparaissent). A cette époque, les Français non juifs, commencent à discriminer les juifs, en les persécutant, à Paris principalement. Les journaux (propagande) et certains allemands dont Hitler (Mein Kampf), racontent que les juifs sont responsables de la mort du Christ, mais c’est aussi un antisémitisme qui se dit moderne, car la science prouve selon eux que c’est une race inférieure. Hitler, comme les ligues d’extrême droite, parle également de la xénophobie dans son livre.
Il ne faut pas oublier que la population française, victime de la propagande,
finit par avoir une attitude négative envers les juifs.

La Presse d’extrême droite attaque Léon Blum, dirigeant du Front Populaire, sous prétexte qu’il est juif. Selon elle, il veut favoriser ses soi-disant « congénères » en Juin 1936. Elle pense aussi, que les juifs sont comme une autre « race », dite « race maudite » ou inférieure.

Portfolio automatique :