Publié : 21 mars 2010

Le traité de Versailles

Le traité de Versailles

Le traité de Versailles marque la fin de la première guerre mondiale. Il a été rédigé en 1918 et il a été signé le 28 juin 1919 dans la galerie des Glaces du château de Versailles. Les signataires étaient Georges Clémenceau pour la France, Thomas Woodrow Wilson pour les Etats-Unis, David Lloyd George pour la Grande-Bretagne, Vittorio Emanuele Orlando pour l’Italie. Le traité de Versailles impose aux allemands des clauses territoriales (ex : restitution de l’Alsace-Lorraine à la France,…), militaires (ex : interdiction à la fabrication d’armes,…) et économiques (l’Allemagne était condamnée à payer le montant des dommages subis par les Alliés). L’Allemagne est obligée d’accepter ces consignes. Elle considère alors le traité de Versailles comme un diktat. Cette humiliation favorisera les revendications de la part des nationalistes allemands (en particulier chez les nazis qui souhaitent une revanche) et mènera irrémédiablement à la Seconde Guerre mondiale. De plus, se développe en Allemagne l’idée du "coup de poignard dans le dos" : l’armée allemande a perdu car elle a été trahie de l’intérieur, c’est-à-dire par les juifs.

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/Francophonie/versailles_1919.htm

Voir en ligne : le traité de Versailles