Publié : 17 juin 2010

Monuments français de Mauthausen

La première pierre de ce monument a été posée le 8 mai 1949, et a été conçu par un architecte français M.Bruyère. Il est fait de pierres de la carrière pour rappeler les souffrances endurées par les déportés. Il se compose d’un mur de deux mètres de haut et de trente mètres de long et une colonne qui représente la cheminée du four crématoire et tout en haut de cette colonne on peut voir un cœur avec la liste de toutes les victimes françaises du nazisme du camp de Mauthausen.
Le 4 août 1949, la liste officielle manuscrite des français morts au camp a été enfermée dans le cœur de bronze. Le monument a été inauguré le 22 septembre 1949 en présence de hautes personnalités civiles et militaire française et alliées (soviétiques, anglaises et autrichiennes). Le monument est déclaré monument historique, ce qui assure la conservation du lieu.
Derrière, on peut voir un mur où il est inscrit « Aux Français morts pour la liberté ». Au fond à droite le mur forme un arc de cercle avec des centaines de plaques commémoratives pour ne pas oublier tous ces morts et de leurs souffrances. Ce monument est dédié à la mémoire de chacun des Français, hommes et femmes, déportés par les nazis au camp de Mauthausen. Ici sont conservés leurs noms et leurs parcours. Que chacun y puise matière à fortifier sa conscience et son savoir.